Your browser (Internet Explorer 7 or lower) is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser.

X

Priorités dans le Surf

Choix de la vague

En règle générale, une vague qui se brise sur toute sa longueur ne se surfe pas. Une vague est surfable si elle déferle de manière régulière : on l’appelle Droite si elle déferle vers la droite quand on la surfe, et Gauche dans le cas contraire.

 

 

Le surfeur prioritaire

Le surfeur le plus au pic (le plus près du déferlement de la vague) est prioritaire pour toute la durée de la vague. La règle n’autorise qu’un seul surfeur dans le déferlement.

 

Une vague : deux sens de déferlement mais une priorité

Une vague peut avoir deux sens de déferlement opposés. Le premier surfeur debout obtient la priorité.

 

Cas d’une vague avec deux priorités

Une vague peut avoir deux sens de déferlement distincts. Les deux surfeurs sont prioritaires.

 

Le surfeur sur la vague est prioritaire sur les autres

Un surfeur sur la vague est prioritaire sur celui qui remonte vers le large. La priorité implique cependant au surfeur sur la vague de tout mettre en œuvre pour éviter la collision.

 

 

Remontée vers le large

Un surfeur remontant vers le large doit tout entreprendre pour éviter le surfeur sur la vague.

 

 

Stationnement

En attente d’une vague, le surfeur ne doit pas stationner en-deçà de la zone où brise la vague, appelée « line up », car il gêne ou empêche le démarrage d’un autre surfeur et se met en danger. Stationnant au-delà du line up, le surfeur sera mieux à même d’anticiper sur les vagues suivantes.

 

 

Signalisation

Afin d’éviter tout risque de collision avec les baigneurs, le surfer débutant doit faire son apprentissage dans les zones de surfs surveillées. De plus ceci lui permettra en cas de maladresse de bénéficier de l’assistance de sauveteurs. La zone de surf surveillée est délimitée par les 2 drapeaux vert à ronds rouges (ou parfois par un drapeau vert à rond rouge). En aucun cas le surfeur ne doit pénétrer dans la zone de baignade surveillée délimitée par les deux drapeaux bleus.